Comment apaiser les symptômes de la ménopause ?

ménopause

Publié le : 09 juin 20236 mins de lecture

Marquée par l’arrêt définitif des règles, la ménopause entraine des symptômes vécus chez certaines femmes comme une véritable souffrance. Les dérèglements hormonaux perturbent le fonctionnement habituel de l’organisme, ce qui se traduit par des bouffées de chaleur, des insomnies, des sautes d’humeurs et bien d’autres problèmes difficiles à gérer au quotidien. Heureusement qu’il existe un certain nombre de soins et de traitements pour retrouver une vie plus équilibrée.

 

Les signes courants

Si plus de quatre cent mille femmes sont ménopausés chez année, les symptômes demeurent plus ou moins supportables. Certaines d’entre elles rapportent de légers changements. D’autres vivent une expérience plus contraignante. Selon des études récentes, 30% des femmes se retrouvent dans une situation compliquée. Le trouble ressenti est appelé « le climatère » : des signes liés au manque d’œstrogène. Parmi les troubles les plus fréquents, on retrouve :

  • les insomnies ;
  • les bouffées de chaleur ;
  • la sécheresse vaginale ;
  • l’anxiété ;
  • les sautes d’humeur ;
  • l’irritabilité…

Un autre dysfonctionnement est constaté. Celui-ci est dû à une baisse significative dans la production des hormones. Ce problème se manifeste par une diminution de la masse osseuse et musculaire, mais aussi par un vieillissement cutané, une chute de cheveux, la disparition de la libido et une fatigue chronique. Comme il s’agit d’un phénomène naturel, cet état n’est pas considéré comme une anomalie. Seules les femmes avec des manifestations graves se voient prescrire des médicaments ou dispositifs médicaux comme la crème à la progestérone devenue un allié incontournable.

 

Comment soulager les effets indésirables ?

Avant d’aborder la question des traitements, intéressons-nous aux soins naturels. En réalité, on parle ici de gestes quotidiens et d’une hygiène de vie qui a fait ses preuves dans le soulagement des troubles chez les femmes ménopausées. A l’aube de la quarantaine, il faut se préparer à la péri-ménopause : une phase pendant laquelle le corps est préparé à mieux réagir au dérèglement hormonal.

Une activité physique régulière permet de contrer les chamboulements vécus par l’organisme. Pas besoin de s’attaquer à des exercices de grande intensité ! Des entrainements de cardio et quelques mouvements pour gagner en flexibilité suffisent. Un mode de vie dynamique réduit les bouffées de chaleur en termes de fréquence et d’intensité. L’équilibre du système cardio-vasculaire est maintenu. La libido reste intacte et la prise de poids est évitée.

Le sport va de paire avec une alimentation saine. En adoptant de bonnes habitudes nutritionnelles, vous limitez les risques d’ostéoporose. Il est vivement recommandé de consommer des aliments riches en vitamines D et en calcium au détriment des produits sucrés et des graisses animales. Les femmes qui suivent ce régime alimentaire voient leurs sueurs nocturnes baisser de manière significative.

Pour lutter contre les sautes d’humeur, il faut augmenter sa consommation de vitamine B12 et d’acide folique qu’on retrouve dans les brocolis et les haricots verts par exemple. Pour leurs propriétés antioxydantes, les fruits et légumes doivent être présents à chaque repas.

A noter : Tous les produits stimulants favorisent le dérèglement hormonal. Pendant cette période, il faut donc renoncer à l’alcool et à la caféine. Boire suffisamment d’eau est, en revanche, une condition essentielle pour contrer les effets indésirables. Pour en savoir plus, rendez-vous sur perfecthealthsolutions.

 

Les différents traitements pour femmes ménopausées

Il y a différents types de traitements pour mieux gérer les symptômes de la ménopause. La carence en vitamines peut être comblée avec la prise de compléments alimentaires, notamment des vitamines D et C. Les crèmes à base d’œstrogène réduisent la sécheresse vaginale. Pour remédier aux troubles du sommeil, le yoga et la marche sont très efficaces. Cependant, les spécialistes relèvent deux grandes catégories de traitement :

  • Le traitement hormonal : Ce traitement est prescrit par un médecin uniquement aux femmes avec des troubles lourds. L’hormonothérapie permet généralement de supprimer les douleurs.
  • Le traitement non hormonal : On voit de plus en plus de femmes ménopausées recevoir des soins non hormonaux. Pour combattre les bouffées de chaleur, elles prennent des antihypertenseurs ou des antidépresseurs. Les dérèglements de l’humeur sont soignés avec des médicaments spécifiques, tout comme les traitements fournis pour prendre soin de la peau et ralentir le vieillissement cellulaire.

Il est important de souligner qu’il s’agit d’une épreuve délicate. Les femmes dont l’état de santé requiert un traitement hormonal bénéficient d’une prise en charge partielle ou totale de la Sécurité Sociale. Les médecins pratiquent aussi un dépassement d’honoraires. Malgré ces solutions de financement, le meilleur moyen de faire face aux dépenses supplémentaires est d’avoir une mutuelle santé avec les garanties adéquates.

Plan du site